Richard GRANGE

Foire aux Questions

Qui paie en cas de sinistre ?
Les sinistres coûtent cher ; le coût des réparations peut être supérieur au coût initial. Dans la plupart des cas, lors de solutions à l’amiable, il a été démontré que c’est le maître d’ouvrage qui en fin de compte supporte la plus grosse part des frais et subit les coûts indirects. En général, l’applicateur apporte sa contribution aux frais directs engagés, et de plus y perd en réputation.

Quelles sont les statistiques sur les sinistres ?
D’après Incospec & Associates, Australie, d’une manière générale, les sinistres en peinture industrielle sont dus :
-Sur 2% des cas, à la peinture qui est ‘daubée’
-Sur 41% des cas, à une spécification inappropriée
-Sur 11% des cas, à un changement dans l’environnement
-Sur 46% des cas, à une erreur à l’application

Quelles sont les principales erreurs d’application possibles ?
-Degré de soin en préparation de surface inférieur aux normes prévues
-Application par des températures inférieures au point de rosée .
-Revêtement appliqué en sous épaisseur .
-Temps de séchage/réticulation insuffisant avant manipulation ou mise en service.

Page d'accueil